Signature d’un contrat de financement de la construction de 1,000 logements entre Bank of Africa et Al-Hamdani Real Estate Investment Company.

Des logements à des prix compétitifs qui conviennent à la plupart de la communauté djiboutienne.

Mardi 31/08/2021, la capitale djiboutienne a vu la signature d’un contrat de financement de la construction de 1 000 logements entre Bank Africa (Groupe de la Banque Marocaine pour le Commerce Extérieur) – une partie financière, et Al-Hamdani Real Estate Investment Company – la société d’exécution du projet.

Le contrat a été signé par M. Jamal Musleh Al-Hamdani, président du conseil d’administration de la société Al-Hamdani, et M. Farid Bouri, directeur général de Bank of Africa.

Les deux parties au contrat ont également souligné l’importance du projet, qui contribuera à faire bouger la roue du développement économique au sein du marché immobilier, qui est l’un des secteurs les plus importants ayant un impact positif sur l’économie djiboutienne. Et aussi en raison de son besoin urgent de répondre aux besoins des citoyens, en particulier ceux à revenus moyens et limités.

Selon le principe de la société d’investissement immobilier Al-Hamdani et de la Bank of Africa, ce contrat a été conclu afin de financer la première phase du projet Future City dans le district 20 de la capitale, Djibouti. Construire un millier de logements est l’objectif de la première phase, qui sera des unités autonomes représentées par deux principaux modèles d’habitation (Housing Unit Model A, Housing Unit Model B).

Les plans de la ville du futur ont été réalisés selon les normes les plus élevées, et la construction de 1 000 logements ne représentera que la première phase de la ville. Et dans lesquels des services tels que routes, électricité, eau, écoles, marchés, espaces verts et autres équipements de service répondant aux exigences de la vie moderne seront fournis.

À partir du principe de responsabilité sociale, la Société d’investissement immobilier Al-Hamdani tient à offrir aux producteurs des prix compétitifs et un mode de paiement qui conviennent à la plupart des groupes de la société djiboutienne. Ce projet s’adresse à tous les travailleurs à bas et moyens revenus, qui leur permettront de posséder une maison de rêve, à travers la Banque d’Afrique.Les logements seront vendus en toute simplicité et une mensualité à partir de 65 000 francs.

SWITCH THE LANGUAGE